13 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. // [Visiteur - Votre compte]

Prévention des Risques et Gestion de Crise

jeudi 27 avril 2017

Carte

Glossaire

Glossaire

Activité du Site

Pages vues depuis 21/12/2016 : 27 707 364

  • Nb. de membres 6 330
  • Nb. d'articles 304
  • Nb. de forums 16
  • Nb. de sujets 13
  • Nb. de critiques 5

Top 10  Statistiques

Index du forum »»  Santé et sécurité au travail »» Port du harnais et système "Stop Chute"

Port du harnais et système "Stop Chute" #3380

Contributeurs : 8Popinotmatlambchucknoriskjmdagoutiiprp84noumaios3Henri
Modéré par : SAFETYGwynplainHenri
Popinot Popinoticon_post
Bonjour,

Un de mes chefs de chantier m'a posé une question aujourd'hui suite à un contrôle sécurité sur son chantier par le client:
On lui a dit que lorqu'il travaillait en hauteur avec un harnais équipé d'un système "Stop Chute", il devait accrocher directement le stop chute sur l'anneau du harnais et ne pas utiliser de longe.
Cela nous surprend. Pouvez vous nous indiquer si cela est juste ou non et nous indiquer les textes réglemenataires si rapportant?
Par avance, je vous remercie de votre aide.

Cordialement

Popinot
matlamb matlambicon_post
bonjour

qu'est ce qu'exactement vous appelez un système stop chute ? Si c'est un enrouleur à rappel automatique il faut en effet l'attacher directement au harnais, sans interposer de longe. (L'enrouleur anti chute a pour fonction d'arreter la chute dès le début de la chute. Pour cela il faut qu'il soit accrocher au dessus de l'opérateur avec un angle maximal de 30° et il faut que le cable ou la sangle soit toujours tendue).

Deux précisions :
1- Il faut regarder dans la notice d'instruction de l'équipement en question
2- Les systèmes anti chutes protégeant d'un risque mortel, il est absolument indispensable que le personnel soit formé à leur utilisation.

Vous trouverez de bonnes indications sur l'utilisation des différents systèmes anti chute dans la norme NF EN 363.

Pour des informations encore plus poussées, je vous conseille de vous rapprocher d'une société de formation, comme la société A3S dont le siège est à roubaix.

Cordialement
Mathieu
Mathieu
chucknorisk chucknoriskicon_post
Bonjour, voici mon analyse, à prendre ou à laisser.

Dans un premier temps, la notice du stop-chute précise les conditions d'utilisation normales de l'équipement. Cette utilisation n'est surement pas prévue, donc non-conforme.

Dans un second temps, on peut analyser la définition du matériel utilisé. En effet, un système de liaison (ex. longe ou stop-chute) est défini comme le lien rattachant le harnais au point d'ancrage et non un lien permettant de rattacher le harnais à un autre système de liaison (voir EN 355 ou EN 360). Donc: pas bon.

On peut encore pousser la réflexion sur le tirant d'air. En effet, le fait de rajouter une longe intermédiaire provoque une augmentation du tirant d'air nécessaire à une intervention en toute sécurité (pour éviter que la personne ne touche le sol en cas de chute...). Surtout si la longe en question est munie d'un absorbeur...

A savoir également que la position du stop-chute par rapport son utilisateur est également déterminante. En effet, la protection antichute ne doit pas exposer l'utilisateur à une chute libre de plus de 1m (voir décret 2004-924), ce qui peut être remis en question si on utilise une longe intermédiaire.

Donc pour moi, il n'y a pas photo... Il est interdit de connecter un "stop-chute" sur une longe qui serait elle-même connectée au harnais.

C'est que l'équipement n'est pas adapté donc en opposition avec les exigences réglementaires "basiques" de la prévention des risques qui veulent que les équipements soient adaptés.

Bien à vous.

jmd jmdicon_post
Popinot,
pour moi c'est encore plus grave !
ça signifie que tes gars ne sont pas formés de manière fiable à l'utilisation de ces EPI.
c'est un fondamental (la formation aux situations à risque majeur) de ton organisation sécurité qui est à revoir.

amitiés

bgrvfe

agouti agoutiicon_post
Bonjour,

Oui jmd le port d'un harnais nécessite une formation

R. 4323-106 : L'employeur fait bénéficier les travailleurs devant utiliser un équipement de protection individuelle d'une formation adéquate comportant, en tant que de besoin, un entraînement au port de cet équipement.
Cette formation est renouvelée aussi souvent que nécessaire pour que l'équipement soit utilisé conformément à la consigne d'utilisation.

La notice d'utilisation est également obligatoire, elle fournit des informations essentielles.

R. 4323-97 : L'employeur détermine, après consultation du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, les conditions dans lesquelles les équipements de protection individuelle sont mis à disposition et utilisés, notamment celles concernant la durée de leur port. Il prend en compte la gravité du risque, la fréquence de l'exposition au risque, les caractéristiques du poste de travail de chaque travailleur, et les performances des équipements de protection individuelle en cause.

R. 4323-98 : Les équipements de protection individuelle sont utilisés conformément à leur destination.

Cdt
"La loi nous oblige à faire ce qui est dit et non ce qui est juste. "
Hugo Grotius
iprp84 iprp84icon_post
bonjour,
voir aussi la recommandation R431 qui peut amener un complément d'information

Cordialement.
noumaios3 noumaios3icon_post
Bonjour,

Si le travail nécessite effectivement le port du harnais :
- formation obligatoire des utilisateurs au port du harnais mais aussi au choix des points d'ancrage
- vérification périodique
- pour le stop chute : est-ce une "longe" avec amortisseur de chocs ? : attention il faut qu'il y ait suffisamment d'espace sous l'opérateur.....
- il faut un opérateur formé à pouvoir décrocher quelqu'un suspendu à un harnais : 20 minutes = risques lésions irréversibles et mort.
Le harnais est un EPI de catégorie 3.
Henri Henriicon_post
Et donc il faut rappeler qu'un opérateur travaillant avec un harnais doit être surveillé (= ne peut être seul)... c'est une obligation.
[email protected] - Préventeur S&ST
Vive l'ILO-OSH, unique (et gratuite) norme internationale de SMS&ST !
matlamb matlambicon_post
JE me permets d'insister sur ce qu'a dit noumalos qui est très important : la personne qui accompagne la personne doit être formé pour décrocher (en toute sécurité) la personne qui a fait une chute.

L'évacuation est un acte très technique qui ne supporte pas l'improvisation.
Mathieu
Popinot Popinoticon_post
Je vous remercie pour vos réponses. Donc si j'ai bien compris, si nous utilisons un atichute à rappel automatique, nous attachons ce système directement au harnais, sans rajouter de longe (ce qui paraît logique car dans ce cas, on rallonge la hauteur de chute).J'ai regardé dans la notice d'utilisation de l'antichute mais je n'ai pas trouvé de phrase précisant que le système s'attachait directement au harnais. La norme spécique à ce système est la NF EN 360? Quelqu'un pourrait-il me la communiquer si possible? Il me faut à tout prix le texte précisant ce point.

En vous remerciant.

Portail communautaire en gestion des risques et QHSE
Si l’on a pour habitude de mutualiser les risques, il nous parait désormais essentiel de faire de même des connaissances et des compétences. Le partage des outils et la création d’un véritable réseau de compétences sont désormais nos meilleurs atouts pour notre métier de gestionnaire des risques.

test

Charte - Contact  
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste © PREVINFO
 

Temps : 0.0295 seconde(s)